-> S'enregistrer (en haut du forum)

A bientôt sur Buzzer Beater !

Portland Trail BLAZERS

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Jeu 28 Sep - 18:47

Portland est-il prêt à passer un cap?


Après une saison 2016-2016 en demi-teinte (41-41 et un 1er Tour de PO perdu 4-0 contre GSW), Portland n'a pas réussi à passer un cap. Promis à jouer les troubles fêtes et se hisser à une 5ème, 6ème place dans la conférence ouest, les Blazers ont déçu. Mais cet été n'aura pas été de tout repos dans l'Oregon. Des fans déçus, une star qui s'impatiente, un coach qui cherche des solutions... et un tout nouveau GM à la tête des Blazers. "Showtime" serait-il la solution tant espérer depuis des années pour Lillard & Co?


Lillard et McColum n'ont plus le droit à l'erreur ... ! 

Le roster 2017-2018


MJ : Lillard / Nappier
A : Morrow / McCollum / Connaughton
AI : Turner / Aminu
AF : Harkless / Vonleh / Lee / Novak / Swanigan
P : Nurkic / Collins / Davis

Arrivées : Steve Novak (FA) - David Lee (FA)
Départs : Leonard. 


La star : Damian Lillard


Avons-nous encore besoin de présenter Damian Lillard? 27 pts de moyenne, 5 passes et 4 rebonds par match avec un pourcentage de 37% à trois points. Rien que ça. Il ne peut pas faire moins bien cet année. Du moins ... on ne voit pas comment ! Après l'échec 2016-2017, on ne peut pas dire que les Blazers n'ont pas pu compter sur leur star.

"Pour moi, il fait parti des 5 meilleurs meneurs de cette ligue." expliquait Terry Stotts au Media Day. "On parle beaucoup de Westbrook, on parle beaucoup de Steph Curry, Harden... . Mais il ne faut pas oublier Damian. Je pense que cette saison va être déterminante pour l'équipe mais aussi pour lui. S'il doit franchir un cap, c'est cette saison car croyez le ou non, vous n'êtes pas au bout de vos surprises avec ce garçon."

Damian aura donc la lourde tâche de porter une équipe des Blazers en quête de renouveau.


Le 6ème homme : C.J McCollum


On attendait un C.J McCollum dans le 5 de départ de cette équipe de Portland vers 2017-2018 : que nenni ! Le coach des Blazers s'est expliqué à ce sujet.

"Ce n'est absolument pas un manque de confiance vis-à-vis de C.J ! Loin de là ! Je pense que C.J est beaucoup plus à l'aise dans ce rôle là, qui l'a fait exploser il y a 2 ans. On en a parlé longuement tout cet été et il m'a confirmé être ravi de cette décision. Avoir un joueur sur le banc comme C.J, ne peut être que bénéfique à cette équipe. Ce n'est pas un choix définitif mais les premiers matchs nous le diront."

6ème homme de l'année pour McCollum? C'est fort possible. Si le garçon tient son niveau de jeu qui l'a élevé l'an passé, les Blazers auront une arme de plus à leur arsenal.


Le gros point d'interrogation : le secteur intérieur


On ne peut pas dire que la post-era LaMarcus Aldrige s'est passée comme prévu dans l'Oregon. Mais voilà. Même si aujourd'hui, Portland se retrouve avec un Jusuf Nurkic en pleine puissance et avec un Mo Harkless qui sort d'une saison honorable, ces joueurs vont devoir confirmer. L'arrivée de Collins au post de pivot (rookie) n'est pas à négliger, mais les Blazers vont très vite se retrouver dans une impasse si le secteur intérieur ne suit pas. Là encore, les premiers matchs nous diront si un joueur comme Nurkic peut tenir physiquement face à des gros morceaux comme Gobert ou KAT.


SI TOUT VA BIEN


Lillard et McCollum forment une paire de backup étincelantes. Sur certains matchs, les deux garçons semblent littéralement innarétables. Le collectif des Blazers est de mieux en mieux huilé et Nurkic confirme les attentes placées en lui l'an passé. Les Blazers parviennent à se qualifier pour les PO haut la main et Lillard montre au monde entier qu'il a la trempe d'un MVP. 


SI TOUT VA MAL


Malgré l'envie de réussir et de changer les choses dans l'Oregon, Lillard est esseulé. Ses sorties à 30 points ne suffisent pas à contrer les grosses équipes de l'Ouest et la qualification au PO semble compromise. McCollum essaye d'être le lieutenant, mais son irrégularité coûte cher au scoring. Le secteur intérieur prend l'eau chaque soir et les fans des Blazers passent une saison de plus à attendre LA SURPRISE tant attendue de "Lillard era" dans l'Oregon.


Dernière édition par ShowTime le Ven 6 Oct - 1:08, édité 6 fois
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

BLAZERS VS WOLVES : Des loups affamés !

Message par ShowTime le Ven 29 Sep - 14:12

BLAZERS VS WOLVES : Lillard n'aura pas suffit... 

Après la victoire des Blazers face au Jazz quelques jours plus tôt, les hommes de Stotts pouvaient se tester face à un des cadors de l'ouest : Minesota. 

Après un 1er QT serré, où Lillard est déjà en feu avec 9 points sur les 11 marqués, Portland va être distancé de plus de 10 points à l'approche de la MT. Le retour de Damian sur le parquet ne changera rien et Minesota mène 37 à 26. 

Au retour des vestiaires, les Wolves ne changent pas de mentalité et continuent de pulvériser les hommes de Stotts à l'intérieur. KAT vs Nurkic? Il n'y a pas eu de matchs. Nurkic finira le match à 0 unités (et 9 rbds..) face à un KAT révolté qui conclura son oeuvre par un double-double impressionnant (14pts / 16 rbds). 


"Même si beaucoup d'équipes prônent et vantent les mérites du small-ball, un match de basket se gagne aussi à l'intérieur. Aujourd'hui, je pense que nous avons été confrontés à une équipe de Minesota en grande forme. Face à un adversaire plus fort, plus physique et plus adroit que vous, c'est compliqué de faire des miracles" s'exprimait Stotts après la défaite des siens. 

Pour compliquer encore plus l'affaire, après un shoot en déséquilibre en sortie d'écran, McCollum retombe sur le pied d'un adversaire et se tord la cheville. 2 matchs d'absence pour le 6ème homme de l'Oregon et des questions pour aborder le prochain match. 

Lillard finira tout de même à 29 unités et aura éclabousser la partie de son talent. Mais ce soir, Portland a touché du doigt l'une de ses plus grosses inquiétudes depuis plusieurs saisons : le secteur intérieur. Ce dernier est attendu au rendez-vous pour la prochaine rencontre et devra (vite) se ressaisir. 
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Dim 1 Oct - 1:21

BLAZERS VS 76ERS : Lillard en mode record, Portland s'incline encore. 

3ème match de la saison pour les hommes de Stotts et un déplacement intéressant en Pennsylvanie. Les 76ers restent sur un bilan mitigé de 3 victoires pour 3 défaites au moment d'aborder ce match. Ben Simmons est le meilleur rookie de la saison pour le moment et McCollum fait son grand retour sur les parquets. 

Le début de match fut un ShowTime Lillard. 17 pts à lui tout seul dans le 1er QT. Flutz, Simmons essayent de se relayer sur la star des Blazers mais aucun n'arrive à le contenir. L'écart est là, mais les coéquipiers de Damian n'arrivent pas à conserver à la fin du 1er QT. 

McCollum décide de prendre donc les rennes de l'attaque. Malheureusement pour lui, c'est un retour de blessure (il finira tout de même à 20pts..) et cela se ressent dans ses automatismes. Beaucoup de déchets, de balles perdues, de shoots forcés et les 76ers passent devant à la pause. Lillard est esseulé. 


Lillard à 42 points. Trop seul pour espérer une victoire... . 


"On a vu qu'un seul Blazer être étincelant sur le parquet ce soir et c'était Damian. Je regrette la tournure de ce match. On peut toujours trouver des excuses, dire que je revenais de blessure, que Jusuf ne joue pas son meilleur basket en ce début de saison et que les critiques affluent de plus en plus. Mais à un moment, on doit assumer et se remettre au travail. Ce soir, on a juste pas été à la hauteur." constatait C.J à la fin du match. 

Au retour des vestiaires, l'écart se creuse et les Blazers sont dans le dur. Simmons prend feu et les hommes de Stotts ne trouvent pas de solutions. L'écart monte jusqu'à +9. 

Alors que faire? Que faire dans ces moments où offensivement l'équipe est à court de solutions. Nurkic est essouflé face à un Embiid de gala en défense, McCollum en mode "brique party", les extérieurs à la ramasse ; Stotts décide de remettre Lillard sur le terrain. Il reste 6 minutes à jouer. Le meneur de Portland sonne la charge et enchaîne paniers difficiles et actions décisives. Il atteint même les 40 points à 2minutes du coup de sifflet final. C'est le money time 77-79. À quelques secondes de la fin, les Blazers ont le ballon et ont la possibilité de tuer le match. Lillard sort de l'écran, prend le pick et s'enfonce dans la défense des 76ers. On a ressorti les barbelés pour cette fin de match et le ballon ne rentre pas. Victoire des 76ers au bout du suspense. 


"C'est compliqué. Mais on va se relever. J'ai vu de très bonnes choses ce soir et je pense que l'équipe est sur la bonne voie. On a juste manqué de réussite et de maturité sur une fin de match comme celle-ci. On se rattrapera" concluait Lillard.
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Dim 1 Oct - 19:55

BLAZERS VS CELTICS : Vous avez demandé une réaction? 

Il fallait absolument se ressaisir dans l'Oregon. Après la grosse dérouillée de la veille contre les Bucks (+23), Lillard & Co n'avaient qu'une envie : en découdre et faire taire les critiques. Et quelle manière de les faire taire ! 

En déplacement au TD Garden, avec un bilan plus que correct de 8-1 (seul match perdu contre les Warriors), les Celtes impressionnent en ce début de saison. Un défense très solide, une équipe soudée et un franchise player en très grande forme : voilà à quoi devait s'attendre les Blazers ce soir. 

Le début de match est très serré et même si les Celtics prennent un léger avance, les hommes de Stotts ne lâcheront rien et resteront à -3 à la fin du 1er QT (14-17). Lillard en est déjà à 10 points. Le 2nd QT sera à l'image du 1er : très peu de déchets des 2 côtés, même si Boston tient la corde et qu'on peut sentir un équipe de Portland en bout de souffle à la fin de cette 1er MT. 

"Ils ont commencé à jouer de mieux en mieux au fil du match. La fin de cette 1er MT a été dure pour nous car ils ont commencé à sérieusement jouer la prise à 2 sur Damian. Il fallait qu'on rentre nos tirs et qu'on puisse le suppléer comme il se doit. C'est notre job et je crois que ce soir, on a été au rendez-vous." commentait Jusuf Nurkic à la fin du match (10 pts-8rbds à 4/6 au tir). 

Lillard finit meilleur marqueur du match avec 35 points au compteur et une victoire de prestige au TD Garden. 


Au retour des vestiaires, tout le monde pense que le match va se plier rapidement. Portland encaisse 2 tirs à 3 points consécutifs sans pouvoir répondre et Boston n'hésite pas à durcir sa défense pour commettre des pertes de balles aux hommes de Stotts. Mais ce n'est sans compter sur un Lillard (encore) de gala. Le n°0 des Blazers prend feu dans ce 3e QT et c'est un duel incroyable entre deux des meilleurs meneurs de cette ligue auquel nous allons assister. 

Les deux joueurs restent pratiquement tout le 4e QT sur le terrain et Lillard continue à provoquer la défense celte. Horford sortira très tôt, beaucoup trop tôt dans ce match : il commet sa 6eme faute à 6 min de la fin du temps réglementaire. C'est alors qu'on assiste au turnaround de cette partie. Nurkic-Lee dans la raquette c'est du solide et la paire captera des rebonds précieux qui donneront des secondes chances aux shooteurs des Blazers. 

La tension monte et les joueurs commencent à s'énerver. 82-81 à 1 minutes de la fin. Lillard prend ses responsabilités, demande un double block mais le contourne pour finir "in the paint" avec le "and-one". Il met le lancer bonus qui avec. Le TD Garden est climatisé et Kyrie Irving ne pourra empêcher la défaite des siens. 

"On peut pas dire qu'on a volé ce match. Les 2 équipes se sont tenues au coude à coude tout au long de la partie et une devait en sortir vainqueur. Les Celtics sont l'une des plus belles teams de cette ligue et ils méritaient tout autant la victoire que nous. Je suis extrêmement content de l'équipe et de notre paire d'intérieur ce soir. On a bien joué et on va pouvoir s'appuyer sur cette victoire pour construire la suite de notre saison." s'exprimera Lillard qui finira à 35 pts / 2 rbds / 5 pd à 13-22 au shoot. 
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Lun 2 Oct - 23:52

BLAZERS VS THUNDER : ET LA FOUDRE TOMBA SUR LE MODA CENTER... . 

9 minutes. Pas une de plus, pas une de moins pour Damian Lillard qui est sorti sur blessure après un mauvais contact avec Grant après un shoot en déséquilibre à 3 points. Les médecins de Portland diagnostiqueront plus tard une "rupture de fatigue au pied droit". Absent pour 5 matchs si ce n'est plus... . 

Le match avait plutôt bien commencé pour les hommes de Stotts. Ces derniers semblaient dans un bon jour, dans un bon rythme. Nurkic prenait ses dispositions dans la raquette face à Gasol et on avait hâte de connaitre la suite des évènements entre ces deux ours dans la peinture. Lillard prenait ses aises et enchaînait déjà 11 points dans le 1er QT. C'est alors que la foudre tomba sur le Moda Center en plein du milieu du 2eme QT. 

Après une rentrée mitigée de McCollum dans ce match, DL0 prend sa place. 30 secondes après il est au sol, se tordant de douleur tout en demandant la civière. On retient son souffle dans l'Oregon. La salle est soudainement plongée dans un silence comme on a rarement pu voir ces derniers temps dans l'antre des Blazers. Damian Lillard ne se relèvera pas et prendra la direction des vestiaires. On sait d'ores et déjà que son match est terminé. L'image de la soirée est aussi l'une des plus tristes surtout quand on voit l'un des meilleurs joueurs cette saison, au sol, impuissant face à sa douleur. 

Le meilleur marqueur de la NBA, au sol. 


"Quand je suis sorti pour aller sur le banc, je discutais avec Mo donc je n'ai pas vu l'action. J'ai juste entendu un cri horrible sur le terrain. On a tout de suite compris que c'était terminé pour la partie. Ça nous a certes mis un coup derrière la tête mais on devait se relever et aller de l'avant" commentait C.J McCollum après la rencontre. 

Au retour des vestiaires, les Blazers décident de mettre un coup d'accélérateur face à une valeureuse équipe du Thunder encore en rodage après les derniers transferts (NDLR Irving, Westbrook...). Nurkic finira la rencontre sur un double-double de mammouth (12 pts / 10 rbds / 4 contres) et la paire d'intérieurs a encore régalé dans l'Oregon. OKC ne reviendra pas dans ce match et Portland s'impose dans une ambiance plus que morose. Mais ce soir, la tête n'était pas à la fête d'après-match. Les esprits étaient ailleurs, trop occupés à penser au prochain match. 

"Il va falloir se souder et regarder le prochain match. On a pas le temps de penser à autre choses malheureusement. Damian devrait être absent pour 4-5 matchs et il va falloir qui prenne son temps pour revenir au top. C'est une période difficile mais je sais que l'équipe passera au dessus de cette épreuve." Espérons que Terry Stotts ne trompera pas dans ses propos. 
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Mar 3 Oct - 14:20

BLAZERS VS RAPTORS : PORTLAND PLONGE DANS LA CRISE. 

Il fallait s'en douter. Au lendemain de la défaite face aux Wizards, les Blazers avaient RDV avec un autre cador de la conférence est : les Raptors. Dans un match de yo-yo, les hommes de Stotts s'inclinent de 5 points en montrant un visage très inquiétant pendant les 40minutes. 

C'est finalement DeMar Derozan qui sortira grand vainqueur de cette partie. Avec 16 points au compteur, la défense de Portland a pris l'eau et certains joueurs sont passés complètement à côté. On ne s'attardera que peu sur ce match, qui a été rempli de mauvais choix, balles perdues et adresse désastreuse du côté de l'Oregon. 


"Je ne pense pas avoir déjà fait un match aussi mauvais. J'ai raté beaucoup de shoots ouverts, et j'ai cruellement manqué de confiance, notamment dans le clutch time." nous confiant C.J McCollum après la rencontre. "On ne pouvait pas plus mal jouer. C'est tout."


Terry Stotts est resté sans solution face aux Raptors de Derozan. 

Portland ne pouvait pas plus mal géré cette période de trou sans Lillard. Ce soir, on a vu des visages fermés sur le terrain, sur le banc, dans les tribunes. Une équipe sans solution offensive, une défense perméable comme rarement cette saison et un moral au plus bas pour les troupes de Stotts. McCollum devait endorser ce rôle de leader. Nurkic devait s'imposer comme une menace intérieure. Il n'en est rien et les Blazers sont méconnaissables sans leur leader. 


"Il ne reste que 2 matchs sans Damian. On va essayer de s'accrocher et de regarder les vidéos d'après match. On en a besoin. Il faut continuer à travailler et ne pas relâcher les efforts" commentait le coach des Blazers. 

Rajoutez à cela des rumeurs toujours plus insistantes sur le cas McCollum ou Mo Harkless et vous obtenez une équipe en perte de vitesse. Le match de Boston semble déjà bien loin et les Blazers devront montrer un autre visage très rapidement pour les prochains matchs. Dans une conférence ouest très relevée, la franchise de l'Oregon doit surmonter cette épreuve pour pouvoir espérer les PO dans quelques mois.


Dernière édition par ShowTime le Jeu 5 Oct - 0:31, édité 1 fois
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Mar 3 Oct - 18:08

BLAZERS VS SUNS : McCOLLUM PERMET À PORTLAND DE RESPIRER. 

Ces derniers-jours furent tranquilles du côté de Portland. Très peu de conférences de presses, peu d'interviews, un accès limité aux entrainements des coéquipiers de Lillard... . Oui, le match de Phoenix allait être d'une importance capitale pour la suite de la saison. Avec un bilan de 3-6, les hommes de Stotts devaient se reprendre et faire taire les critiques ainsi que les rumeurs persistantes au sujet d'un homme : C.J McCollum. 

Mais dès les premières minutes, le match tourne en faveur des Suns. Beaucoup de déchets et de balles de perdues. Nurkic qui semble limité par sa cheville, se fait manger au rebond, Booker se met tranquillement dans la partie et Phoenix compte 10 points d'avance à la fin du 1er QT 21-11. 
 

Mais si les Blazers ont pu revenir dans cette partie c'est grâce tout simplement à un banc de gala. Des remplaçants de luxes en quelque sorte. Souvent pointés du doigt cette saison, le bench de Portland n'a pas déçu loin de là. Anthony Morrow, dès son entrée, rentre des shoots compliqués (2 d'affilés) et permet à Portland de recoller au score.

McCollum en mode "patron" avec 31 points. 

McCllum tant qu'à lui, finira la 1ere MT à 11 pts et 2 pd endossant (enfin) son rôle de leader offensif. Mais même si tout redevient un peu moins noir au Moda Center, les Blazers sont toujours en train de courir après le score et les Suns finiront même ce 2nd QT par un buzzer de Brandon Knight. 

Au retour des vestiaires, le ton a changé. Stotts tente un coup de poker en laissant ses remplaçants sur le terrain et c'est Shabazz Napier qui sonnera la charge pour mettre un coup d'accélérateur. Le joker de cette équipe finira même la rencontre à 12 pts, 8 pds et 3 interceptions. Steve Novak lui aussi dans un très bon jour, mettra 2 paniers primés consécutifs en "Pick & Fade" et le Moda Center peut de nouveau rugir et poussait son équipe à aller chercher la victoire. 


"Ce soir on a joué comme une seule et même équipe. Je suis très satisfait car on a montré que cette équipe pouvait rebondir après cette série de défaites. Et puis, ce soir on a retrouvé nos supporters. Il faut continuer sur cette voie !" commentera McCollum MVP de la rencontre avec 31 points à 55% au shoot. 

Le 4eme QT sera fatal à Phoenix. Jokic n'aura pas fait la différence souhaitée par son coach, et Booker sera bien trop esseulé pour pouvoir espérer une réaction en fin de match. Après une 1er MT de feu à 3 points, les hommes de Watson seront essoufflés à l'approche du coup de sifflet final et McCollum n'a plus qu'à tuer le match aidé par un collectif dantesque. Portland enregistre sa 4ème victoire de la saison.
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Jeu 5 Oct - 0:29

BLAZERS VS PISTONS : PORTLAND ENGRANGE UNE 5ÈME VICTOIRE ET FÊTE LE RETOUR DE LILLARD. 

Après la défaite face à Brooklyn la veille, Portland revenait sur ses terres pour accueillir les Pistons. Et cette date était ancrée dans toutes les têtes : Lillard effectuait son grand retour après 6 matchs de blessure. Le bilan des hommes de Terry Stotts s'alourdit de plus en plus sans la présence de leur franchise player, et l'heure était à la réaction dans l'Oregon. 

Le début de match reste très serrée entre ces deux équipes. Peu de déchets et de balles perdues, les deux camps se contrôlent dans ce 1er QT. Lillard ne perd pas de temps, et réussit son grand retour avec 8 points dans les 6 premières minutes : Portland mène 23-17. En revanche, le 2e QT basculera légèrement en faveur de Detroit, emmené par un Bogdanovic survolté dans la raquette. Collins se fait martyrisé sur chaque Pick and Roll et les équipes se retrouvent à égalité juste avant la pause. 


Lillard a fêté son retour au Moda Center avec 33 pts. 

"On devait réagir. En face, ça jouait super bien les picks et on restait beaucoup trop passif en défense. On les regardait jouer tout simplement. Il nous fallait réagir et être plus dur en défense et plus incisif sur nos choix offensifs. Je crois qu'au retour des vestiaires, on a juste pas vu la même équipe." nous confiera Tim Frazier à la fin du match. 

Effectivement. Au retour des vestiaires, les Blazers semblent métamorphosés et une tornade offensive va s'abattre sur les Pistons. Anthony Morrow, Tim Frazier, McCollum sans oublier Lillard participeront à ce festival offensif pour prendre une avance confortable à la fin du QT et distancer les Pistons de 14 points. Les hommes de Van Gundy tentent de trouver des solutions, mais n'y arrivent pas. Le match semble leur échapper. 

Le 4eme QT sera à sens unique. Drummond sortira rapidement pour 6 fautes, et les valeureux Pistons tentent de changer la donne. Lillard restera sur le banc toute la fin de la partie laissant place à McCollum qui finira à 25 pts et 3 pd. Une des grosses satisfactions de cette soirée sera aussi l'apport offensif de Tim Frazier (12 pts à 4/6 au shoot) et d'Anthony Morrow (13 pts) dans ce run orchestré au 3eme QT. Mais le MVP de cette soirée doit revenir à Damian Lillard encore étincelant (33 pts / 4 pds / 5 rbds). On peut de nouveau souffler du côté de Portland !
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par ShowTime le Ven 6 Oct - 1:07

BLAZERS VS WARRIORS : LA MALÉDICTION CONTINUE À PORTLAND. 

Si quelqu'un a l'adresse du voodoo qui a lancé un sort sur les Blazers, on veut bien aller chez lui histoire de lui expliquer 2,3 trucs. Lillard se blesse pour 3 matchs, suivi de Frazier pour 10 matchs en 2nd MT contre les Warriors. 

Le match commence de la pire des manières pour Lillard et ses coéquipiers. Ce dernier ne mettra que 2 pts à 1/6 au shoot et les Blazers prennent un retard déjà conséquent de 10 points. Balles perdues, shoots forcés et défense aux abois leur seront préjudiciables pour ce début de match. 

L'écart ne se creusera pas plus que ça puisque Stotts décide de mettre ses remplaçants sur le terrain. Zach Collins en meneur d'hommes sur ce match, sort une excellente copie à 9 pts 8 rbds en sortie de banc face à Pachulia trop passif en défense et au rebond. Les Warriors ne ratent pas beaucoup de shoots et conservent leur avantage très facilement. Mais Portland ne lâchera pas l'affaire si facilement et à la mi-temps, le score est de +13. 

"Je pense qu'on avait une fenêtre de tir sur ce match. Au retour des vestiaires, c'était plus la même chose et on commençait à reprendre confiance. Malheureusement, le pire nous tombe dessus comme depuis quelques matchs. Damian qui se blesse à ce moment-là du match, ça n'annonce rien de bon pour la suite." confiera Terry Stotts à l'interview post-match. 


Le duel Curry-Lillard aura été malheureusement plombé par la blessure du joueur de Portland. 

Mais voilà. Les Dieux du basket en auront décidé autrement ce soir-là. Après un shoot à 3 points contesté par Curry, Lillard retombe sur son pied et se fracture l'orteil. Le meneur de Portland se tord de douleur et part directement aux vestiaires. Quelques minutes plus tard, c'est Tim Frazier le back-up de DL0 qui se tord la cheville : il sera absent 10 matchs. Non les Dieux du basket n'était pas du côté de l'Oregon ce soir. Et pourtant. 

Leurs coéquipiers ne se désolidariseront pas et ils essaieront par tous les moyens de refaire leur retard. Mais en face ce sont les Warriors et emmenés par un Kevin Durant de gala, Portland ne pourra arrêter la tornade offensive tout droit venue de San Francisco. Les Blazers s'inclinent les armes à la main, de 7 points (70-63). 


"On a pas de regrets. On a joué à fond jusqu'au bout. Les Warriors sont simplement supérieurs à nous et quand en plus, votre meilleur joueur n'est pas sur le terrain, c'est pratiquement impossible de faire la différence." s'exprimera C.J McCollum. 

Portland va devoir redoubler d'efforts et de créativité pour compenser la blessure de leur joueur star. Décidément, cette saison n'aura pas été de tout repos pour les hommes de Stotts et la qualification aux PO semble compromise... .
avatar

ShowTime
Rookie
Rookie

Equipe amér. préférée : Los Angeles Lakers
Messages : 55
Date d'inscription : 16/09/2017
Cinq majeur : Magic - Kobe - Worthy - Gasol - Abdul-Jabbar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par Arno-81100 le Ven 6 Oct - 21:12

Ce lillard à une poisse terrible...
avatar

Arno-81100
NCAA
NCAA

Equipe amér. préférée : New York Knicks
Messages : 1382
Date d'inscription : 01/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portland Trail BLAZERS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum